Evitez les arnaques et escroqueries grâce à nos évaluations

Éjaculation Précoce de A à Z

femme-probleme-litS’il y a un problème qu’un homme ne veut jamais aborder en public et ainsi en parler même en couple, c’est bien celui de l’éjaculation prématurée (ou éjaculation précoce).

Il s’agit d’un problème assez courant qui peut avoir plusieurs causes. Il touche la plupart des hommes de tout âge et de toute condition physique à un moment ou à un autre de leur vie.

Qu’est-ce que c’est? Comment cela arrive-t-il? Comment vivre avec? Comment y remédier? Quels sont les solutions présentes sur le marché et comment s’en procurer? Tout de suite, SpecialHomme fait le tour de la question pour vous aider à en savoir davantage par rapport à ce problème.

Le tabou de l’éjaculation précoce

L’éjaculation prématurée affecte un grand nombre d’hommes. Il est vrai que les chiffres varient mais on estime qu’un homme sur 3 est victime de ce trouble.

vaincre-ejaculation-a-deuxCela peut être très stressant. Non seulement pour l’homme qui est le premier concerné, mais aussi pour le partenaire au sein du couple.

Même si la souffrance subie peut être insupportable, on constate qu’il y a très peu d’hommes et de couples qui consultent un spécialiste à ce sujet.

En effet, l’éjaculation précoce étant considérée comme un sujet tabou (comme c’est vraisemblablement le cas pour tous les troubles sexuels), empêche les couples d’en parler entre eux et surtout au médecin. Et,,cela ne pourra malheureusement que faire durer la souffrance car il existe de nombreuses approches et solutions pour regagner le contrôle sur son éjaculation.

Les causes exactes de l’éjaculation précoce ne sont pas définitivement déterminées. Les anciennes théories parlent d’un trouble mental ou supposent que l’éjaculation prématurée est le résultat de certains comportements (tels que des expériences sexuelles précoces, ou traumatisantes).

Actuellement, on pense plutôt que l’éjaculation précoce est due à un déséquilibre de certains neurotransmetteurs du système nerveux qui sont impliqués dans la libération de l’orgasme.

Ejaculation précoce ou éjaculation prématurée

Il n’y a pas de mesure commune pour l’éjaculation précoce (éjaculation prématurée). Beaucoup parlent d’éjaculation prématurée lorsque l’homme ne peut pas contrôler le moment de l’éjaculation et quand l’orgasme est déclenchée plus tôt que souhaité.

En général, on considère que l’éjaculation est précoce quand elle se produit avant la pénétration ou dans les deux minutes qui la suivent!

La plupart des définitions de l’éjaculation prématurée tiennent compte de trois aspects clés :

  • une courte durée entre la pénétration et l’éjaculation ;
  • la perte du contrôle sur son éjaculation ;
  • un sentiment de malaise ressenti par la personne concerné ou son/sa partenaire.

Chez les hommes qui souffrent d’éjaculation précoce, l’éjaculation a lieu 3 fois sur 4 avant au moment même de la pénétration. L’éjaculation précoce après la pénétration se produit lorsque le délai entre la pénétration et l’éjaculation est très court, en tout cas, bien trop court pour l’homme et sa/son partenaire.

Les hommes qui ne sont pas touchées par ce trouble ont besoin en moyenne de 5 minutes pour arriver à l’orgasme. Pour les hommes concernés par l’éjaculation précoce, dans la plupart des cas, cela prend moins de deux minutes pour atteindre l’orgasme. Dans les cas extrêmes, il suffit simplement de penser ou d’imaginer l’acte sexuel pour éjaculer.

Éjaculation précoce : ça concerne la femme aussi?

Dans certaines définitions de l’éjaculation précoce, la satisfaction de la femme est prise en considération. Ainsi, on pourrait parler d’éjaculation précoce quand l’homme est incapable de contrôler son éjaculation de sorte que le rapport sexuel ne soit pas satisfaisant pour les deux partenaires.

L’éjaculation précoce peut être de type congénitale (primaire) ou acquise (secondaire). La forme primaire est très rapide, elle touche environs ? des hommes touchés par ce trouble et peut persister toute la vie chez 70% des concernés. La forme secondaire survient après une période de relations sexuelles normales. Elle est souvent associée au dysfonctionnement érectile. Elle peut également être le résultat d’une baisse du désir sexuel (libido).

L’éjaculation prématurée : ça se soigne

Bien que le problème d’éjaculation précoce ne fait pas partie de ces problèmes de santé qui causent des douleurs physiques, il peut, néanmoins, provoquer une importante souffrance mentale.

Le traitement de l’éjaculation prématurée comprend différentes approches, allant des méthodes psychothérapeutiques aux traitements médicamenteux, en passant par quelques techniques manuelles pour contrôler l’excitation et l’éjaculation.

Beaucoup d’hommes parviennent à contrôler leur éjaculation grâce à l’une de ces méthodes. Toutefois, ces méthodes ne sont nécessaires que si l’homme souffre vraiment d’éjaculation précoce. D’un point de vue purement médical, dans la plupart des cas, il n’y a pas besoin de traitement.

soigner l'éjaculation

En somme, l’éjaculation précoce ou prématurée est un trouble sexuel qui existe bel et bien. Et, à partir du moment où il constitue une situation délicate où l’homme souffre psychologiquement car sa vie sexuelle en est détériorée, il est impératif de se prendre en main, sans tarder!

Tout comme n’importe quelle autre dysfonction, l’éjaculation prématurée peut être traitée. Il faut juste être bien renseigné dessus pour être capable de choisir les meilleures approches.

C’est pourquoi, dans cet article, nous vous expliquons d’abord amplement ce qu’est ce trouble sexuel et vous proposons ensuite une liste de solutions reconnues et testées.

Si vous pensez que vous êtes un éjaculateur précoce et que vous avez décidé de vous prendre en main, vous êtes au bon endroit.

Savez-vous comment l’éjaculation se produit? Que faudrait-il avoir et faire pour obtenir une bonne éjaculation?

Découvrons ensemble le mécanisme de l’éjaculation!

Comment éjacule-t-on?

Mecanisme-ErectionVous éjaculez? Mais quelle question..! Bien sûr qu’on éjacule… Cependant, vous êtes-vous déjà posé la question par rapport au mécanisme de l’éjaculation? Comment arrivez-vous à produire aussi rapidement cette quantité de sperme et comment vous arrivez à la “lancer” comme ça, du bout de votre pénis?

Il y a des hommes qui éjaculent assez loin et il y en a d’autres qui éjaculent tout près. Il y a ceux dont le sperme est abondant alors que d’autres en ont bien moins.

Que se passe-t-il au juste quand on éjacule? Comment le mécanisme de l’éjaculation survient-il? Et pourquoi y a-t-il autant de différences d’un homme à l’autre?

L’anatomie du pénis

A tout fin utile, et avant de commencer à parler de mécanisme de l’éjaculation, il est indispensable de bien aborder le sujet dans sa globalité, pour bien assimiler le mécanisme de l’éjaculation. Avant de commencer, rappelons que la verge contient :

  • Deux cavités appelées corps caverneux, disposés le long de l’organe et contenant un labyrinthe de vaisseaux sanguins en forme d’espaces caverneux (comme une éponge).
  • Un corps spongieux se situe aussi le long de la verge mais par le bas.
  • L’urètre ou le canal de l’urine et du sperme, qui s’étend le long de la face inférieure du corps caverneux
  • Tissu érectile, qui entoure l’urètre, deux artères principales et plusieurs veines ainsi que des nerfs
  • La tête (le gland), qui est à l’extrémité du tronc (cylindre principal du pénis) Le méat, ou l’ouverture à la pointe de la tête où l’urine et le sperme sont évacués.

Comment une érection se produit-elle ?

Lorsque les vaisseaux sanguins du corps caverneux se détendent et se dilatent, le sang se précipite à travers les artères des muscles caverneux pour les combler. Le sang est alors pris au piège sous haute pression créant une érection.

Une érection commence par la stimulation sensorielle et mentale. Au cours de l’excitation sexuelle, les messages nerveux commencent à stimuler la verge. L’impulsions du cerveau et des nerfs locaux dilatent les muscles des corps caverneux pour se détendre, permettant au sang de circuler et de remplir les espaces ouverts.

Le sang crée une pression dans les corps caverneux, ce qui permet de durcir le pénis et obtenir une érection, la tunique albuginée (la membrane qui entoure les corps caverneux), aide à retenir le sang dans les corps caverneux et ainsi; maintenir l’érection. L’érection s’arrête lorsque les muscles du pénis, stoppent l’afflux du sang dans les canaux sanguins et permet au sang stocké dans les muscles d’être relâché.

anatomie du pénis

Mécanisme de l’éjaculation : explications

La stimulation sexuelle et le frottement fournissent les impulsions et informations qui sont livrées à leur tour à la moelle épinière et au cerveau. L’éjaculation est un réflexe contrôlé par le système nerveux central. Elle est déclenché lorsque l’acte sexuel atteint un niveau critique d’excitation.

L’éjaculation comporte deux phases. Dans la première phase, le canal déférent (les tubes qui stockent et transportent le sperme des testicules) se contractent et font presser le sperme vers la base du pénis et de la prostate. De là, des vésicules séminales libèrent des sécrétions produisant du sperme. Dans la deuxième phase, les muscles à la base de pénis se contractent toutes les 0,8 secondes et forcent le sperme à sortir du pénis dans un maximum de cinq coups d’expulsion de la semence.

Spermatozoïdes et éjaculation

Les caractéristiques des spermatozoïdes sains peuvent se résumer en trois mots : Quantité, Qualité et Motilité (ou plus directement “mobilité”).

La quantité de sperme, bien sûr, se réfère à la… quantité (!), tandis que la qualité se rapporte à l’aspect physique du sperme. La motilité, quand à elle, se réfère au mouvement du sperme. Le sperme sain est une bonne indication sur la bonne santé du système reproducteur de l’homme, ce qui augmente les chances d’obtenir une descendance. On peut se rendre dans des cliniques de fertilité ou des laboratoires pour tester son sperme et le faire analyser afin de savoir si oui ou non ses spermatozoïdes sont en bonne santé.

Lorsqu’il s’agit de la quantité des spermatozoïdes, les médecins vous diront qu’un homme doit avoir au moins 20 millions de spermatozoïdes par millilitre par éjaculation. Les systèmes de reproduction bien portant peuvent produire jusqu’à 40 millions de spermatozoïdes par éjaculation. Dans les résultats des tests, certains termes peuvent se référer à un nombre de spermatozoïdes « anormal », c’est le cas d’une « oligospermie, » ce qui signifie que le nombre de spermatozoïdes est inférieur à 20 millions de spermatozoïdes par millilitre. La « Polyzoospermia, » d’autre part, signifie que la il y a un trop grand nombre de spermatozoïdes par éjaculation.

Qualité du sperme

Outre la quantité et la qualité, la motilité est également une caractéristique importante du sperme car cela détermine si les spermatozoïdes peuvent se déplacer par eux-mêmes pour atteindre l’ovule.

Les spermatozoïdes pénètrent le corps de la femme en une sorte de « vague » qui propulse le sperme vers l’ovule. C’est le mécanisme d’éjaculation! Ensuite, les spermatozoïdes doivent apprendre à se débrouiller par eux-mêmes pour atteindre l’ovule.

Si vous faîtes des tests et que ceux-ci contiennent des termes comme «asthénozoospermie » cela signifie que les spermatozoïdes ne sont pas aussi mobiles qu’ils devraient l’être. Par ailleurs, le terme « necrozoospermia » signifie que le sperme n’est pas en mesure de se déplacer du tout.

A ce stade, si nous avons bien fait notre travail, vous devriez bien mieux comprendre le mécanisme de l’éjaculation.

En sachant tout cela, on comprend qu’il faut bien veiller à la qualité de son sperme. Cela va de soi puisque cette qualité renseigne à propos de l’état de santé sexuelle générale de l’homme.

Précoce en sexualité est bien sûr synonyme de souci! Quelles seraient alors les causes d’un tel phénomène?

Les causes de l’éjaculation précoce

homme contrarié au litL’éjaculation précoce peut avoir différentes causes, qui ne sont pas encore suffisamment définies. Outre les causes psychologiques, les chercheurs évoquent également des raisons neurophysiologiques, c’est à dire des raisons qui se trouvent dans la transmission des signaux entre les cellules nerveuses.

Nous vous proposons ici un tour d’horizon à propos des différents facteurs qui favoriseraient la manifestation d’une éjaculation prématurée.

Ejaculation rapide : des causes physiologiques

Plusieurs neurotransmetteurs dans le cerveau affectent l’éjaculation. Le neurotransmetteur impliqué dans le déclenchement de l’éjaculation est la sérotonine. Avec une augmentation des niveaux de sérotonine dans le cerveau, le temps nécessaire pour l’éjaculation peut être prolongé.

médecin bras croiséPour faire simple, les scientifiques soupçonnent l’existence de raisons physiologiques au niveau du fonctionnement du cerveau, le pénis étant toutefois apparemment intact. Cela signifie que vous pouvez avoir un pénis bien portant, avec une parfaite érection et sans aucune déformation apparente… et avoir la “gâchette rapide”! Rassurez-vous tout de suite, ça se soigne!

D’un autre coté, les problèmes de santé comme les infections des voies urinaires et le diabète peuvent aussi provoquer l’éjaculation précoce. Les effets secondaires de divers médicaments tel que certains analgésiques, affectent également le pouvoir du contrôle de l’éjaculation. Chez certains patients concernés par l’éjaculation précoce, l’impuissance érectile se produit simultanément (dysfonction érectile). Le traitement est déterminé dans ce cas, principalement pour le dysfonctionnement érectile.

Divers facteurs peuvent encore favoriser l’éjaculation précoce. Cela comprend par exemple le fait de souffrir d’un trouble de l’érection, qui peut se produire comme un trouble sexuel indépendant ou associé à l’éjaculation précoce.

Ejaculation prématurée : des causes comportementales

Un autre facteur de risque pour l’éjaculation précoce est l’inexpérience sexuelle. C’est d’ailleurs le plus courant! On sait que tous les hommes n’abordent pas leur sexualité de la bonne façon. Le manque d’éducation sexuelle favorisée par des expériences antérieures peu fructueuses participe au fait d’avoir des rapports sexuels courts et vite terminés.

Ce que nous essayons de dire ici c’est de veiller à avoir une idée claire sur votre sexualité : quand vous comprendrez ce qui déclanche l’éjaculation, vous saurez inévitablement comment améliorer la situation.

Aussi le nombre et la fréquence des rapports sexuels influent sur la capacité de l’homme à se contrôler au moment de l’éjaculation. Les sexologues pensent que les rapports sexuels irréguliers peuvent favoriser l’éjaculation prématurée. Tout comme pour les athlètes, la performance est maintenue tant qu’on suit un entraînement régulier et qu’on participe à des compétitions ponctuelles.

Les causes psychologiques

lit rougeIl n’y a pas que la physiologie de l’homme qui peut être à l’origine de ses troubles sexuels : la psychologie peut aussi y participer. Voici donc un bref résumé des différentes causes psychologiques possibles de l’éjaculation précoce :

  • D’éventuels troubles sexuels à l’enfance ;
  • Des expériences sexuelles antérieures traumatisantes ;
  • Une absence d’éducation sexuelle (par l’entourage ou en mode autonome) ;
  • Une concentration (exagérée) sur la performance sexuelle ;
  • Des idées irréalistes à propos de la sexualité (généralement accentuées par l’industrie de la pornographie et le caractère tabou de la sexualité qui génère beaucoup de légendes urbaines);
  • Une peur inexpliquée de l’échec.

En outre, l’éjaculation précoce pourrait être liée à des troubles anxieux. Cependant, aucun lien n’est clairement établi. Il n’est pas scientifiquement démontré si les troubles anxieux sont la conséquence ou la cause de l’éjaculation précoce.

Quoi qu’il en soit, la peur de l’éjaculation précoce peut considérablement affecter l’acte sexuel d’un couple.

Peut-on soigner l’éjaculation précoce?

homme troubléQue ses causes soient d’ordre physiologique, comportemental ou psychologique, l’éjaculation précoce demeure un trouble tout à fait traitable. Comme pout tous les types de troubles humains, le point de départ pour y remédier est bien celui de la compréhension du mécanisme de déclenchement.

Maintenant, naît-on avec une éjaculation précoce, ou l’attrape-t-on plus tard? Quels sont sinon les symptômes de ce dysfonctionnement?

Symptômes de l’éjaculation précoce

Avant de penser à traiter un trouble de l’éjaculation précoce, il faudrait d’abord être sûr qu’on en souffre vraiment!

couple troublé lit

C’est la réussite du diagnostic qui conditionne tout ce qui va suivre par la suite. En d’autres termes, un mauvais diagnostic pourrait vous coûter cher… que ce soit en termes d’argent, de temps mais, surtout, de santé! La santé, tant physique que mentale, est un bien précieux qu’il faut sauvegarder.

Quels seraient alors les symptômes de l’éjaculation précoce? Quand un homme peut-il considérer qu’il est éjaculateur précoce? SpecialHomme vous accompagne pour bien analyser votre situation.

En temps normal, les hommes qui ne sont pas touchés par le trouble de l’éjaculation prématurée ont besoin d’une moyennede 4 à 5 minutes pour atteindre un orgasme et donc réaliser une première éjaculation. Par contre, chez ceux qui sont touchés par l’éjaculation précoce, le temps entre la pénétration et l’éjaculation est généralement inférieur à 1 ou 2 minutes. Mais n’allons pas trop vite! Vous pourriez tout à fait être normal sans que vous le sachiez!

Naît-on avec une éjaculateur précoce ou le devient-on?

Deux types d’éjaculation précoce sont identifiés par la science. La primaire et la secondaire.

Explications :

Le premier type concerne tout homme qui a depuis toujours une éjaculation trop rapide. Cela signifie qu’il est pratiquement né avec et qu’il a toujours été un éjaculateur précoce, depuis son tout premier rapport sexuel. Le traitement de ce type d’éjaest est toutefois plus aisé car elle est généralement le résultat d’une absence d’apprentissage.

Quant à l’éjaculation précoce secondaire, elle concerne les hommes qui avaient une vie sexuelle normale mais qui, subitement, ont commencé à rencontrer le problème. Son traitement est un peu plus compliqué qu’il ne l’est pour l’éjaculation précoce primaire.

Quels en sont les symptômes?

Le principal symptôme de l’éjaculation précoce est l’incapacité à retarder son éjaculation pendant plus d’une à deux minutes après la pénétration. Le problème peut se produire durant toute activité sexuelle, même pendant la masturbation ou encore la fellation.

Ci-après, une liste de symptômes de l’éjaculation précoce les plus importants :

  • L’éjaculation a lieu au moment de ou très vite après la pénétration (moins de une à deux minutes) ;
  • L’homme n’est pas en mesure de contrôler le moment de son éjaculation ;
  • Le symptôme le plus important toutefois, c’est votre insatisfaction et la frustration de votre partenaire quand vous atteignez votre orgasme bien avant qu’elle puisse jouir.

Ces symptômes de l’éjaculation précoce doivent être répétitifs durant une période assez longue avant de conclure que l’on souffre d’une éjaculation précoce.

pieds couple litOn ne peut parler de problème d’éjaculation prématurée (ou précoce) que si l’un des partenaires se sent insatisfait. Effectivement, on peut avoir des éjaculation au bout de 2 ou 3 minutes, voire moins, mais si les deux partenaires se sentent satisfaits, alors le problème ne se pose pas.

L’éjaculation précoce est donc toute relative! Elle a lieu donc, seulement quand on éjacule sans pouvoir nous contrôler jusqu’à la jouissance de la partenaire.

Pourquoi consulter un médecin quand vous éjaculez trop tôt?

Discutez avec votre médecin si vous éjaculez plus tôt que vous ne le souhaitez durant la plupart des rapports sexuels. Il est normal pour les hommes de se sentir gênés en parlant des problèmes relatifs à la santé sexuelle, mais n’hésitez pas à en parler à un spécialiste qui saura vous écouter : il est formé pour cela. L’éjaculation précoce, rappelons-le, est un problème commun et traitable.

Pour certains hommes, une simple conversation avec leur médecin peut aider à soulager les soucis que l’on se fait au sujet de l’éjaculation précoce. Par exemple, il est peut être rassurant d’entendre que l’éjaculation précoce occasionnelle est normale et que le temps moyen entre le début des rapports sexuels et l’éjaculation est d’environ cinq minutes.

consulter pour solution ejaculation précoce

Après consultation du médecin, plusieurs traitements peuvent vous être recommandés. Des méthodes psychothérapeutiques, des techniques manuelles ou des traitements médicamenteux sont disponibles pour lutter contre l’éjaculation précoce. Chaque homme peut suivre la méthode qui lui convient, selon le type d’éjaculation précoce dont il souffre (primaire ou secondaire), selon la présence ou non d’autres troubles sexuels (dysfonction érectile en l’occurrence) et selon l’interaction avec la partenaire au sein du couple en général.

Quelles sont les bonnes questions à poser à son médecin lors d’un diagnostic pour éjaculation précoce? Saurez-vous vous y prendre?

Comment diagnostiquer le problème de précocité?

Bien qu’ils souffrent sérieusement du trouble de l’éjaculation précoce, peu d’hommes essayent de trouver et suivre un traitement médical. Or, en tant que spécialiste de la chose, le médecin est capable de faire le bon diagnostic, de déterminer la source du problème et de recommander le traitement approprié. Ceci dit, si vous pensez être concerné par ce trouble, un diagnostic de l’éjaculation précoce doit être envisagé.

Consulter un médecin pour un diagnostic

En posant des questions spécifiques sur les expériences sexuelles vécues par le patient (fréquence, contexte, antécédents…), le médecin peut déterminer si la peur de l’éjaculation précoce elle-même peut être envisagée comme une cause possible. Sinon, si vous êtes touché par le problème de l’éjaculation précoce de façon plus “sérieuse”, votre médecin traitant pourra alors vous orienter, si besoin il y a, vers un sexologue, voire un urologue, selon votre cas.

En général, le médecin ne parle d’éjaculation précoce que si l’éjaculation a lieu moins de deux minutes après la pénétration et que le couple en souffre. Toutefois, le diagnostic de l’éjaculation précoce s’avère parfois très difficile à faire car le désir peut varier d’un homme à l’autre. Si vous pensez qu’un rapport sexuel de 5 minutes est suffisant pour vous, d’autres hommes ne parlent de rapport satisfaisant qu’à partir d’un quart d’heure.

Diagnostiquer un problème d'éjaculation

Si toutefois, vous n’êtes pas certain de souffrir d’éjaculation prématurée et envisagez une visite chez le médecin. Voici différents symptômes qui peuvent vous indiquer si vous souffrez vraiment de ce trouble :

  • Votre partenaire se plaint constamment du fait que vous jouissez trop vite.
  • Vous éjaculez en moins de deux minutes à chaque fois, vous souffrez vraisemblablement d’éjaculation précoce.
  • La maîtrise de l’éjaculation: Peu importe la durée, si vous remarquez que vous maîtrisez de moins en moins votre éjaculation, vous devriez vous inquiéter.

Bien préparer un rendez-vous pour le diagnostic d’une éjaculation précoce

Parce que le rendez-vous peut être bref, et parce qu’il y a souvent un nombre important de questions auxquelles vous devrez répondre, c’est une bonne idée d’être bien préparé.

Voici quelques conseils pour vous aider à vous préparer avant d’aller voir votre médecin.

Suivez ces étapes pour bien préparer votre rendez-vous :

  • Sachez ce que vous devez faire à l’avance. La veille de votre rendez-vous, n’oubliez pas de demander s’il y a quelque chose que vous devez faire (ou pas) au préalable. Par exemple, votre médecin peut vous demander de ne pas manger afin d’effectuer un test sanguin ;
  • Notez tous les symptômes que vous auriez remarqués, y compris ceux qui peuvent sembler sans rapport avec l’éjaculation précoce ;
  • Notez les informations personnelles clés, comme les contraintes importantes ou les changements récents dans votre vie ;
  • Faites une liste de tous les médicaments, les vitamines, les remèdes et les suppléments à base de plantes que vous prenez actuellement. Il se peut que le trouble vienne de là ;
  • Demander à votre partenaire de vous accompagner. Sa présence est très importante c’est un trouble qui est mieux traitée à deux ;
  • Rédigez les questions à poser à votre médecin. Vous en avez certainement et il ne faut pas rater l’occasion de les poser au spécialiste!

Les bonnes questions à poser au médecin à propos de l’éjaculation

Votre temps avec votre médecin est limité et, surtout, très précieux! Si vous ne voulez pas que l’addition soit salée, préparez une liste de questions pour tirer le meilleur profit de votre rendez-vous. Pour s’interroger à propos du trouble de l’éjaculation précoce, il y a certaines questions essentielles à poser à votre médecin:

  • Quelle est l’origine la plus probable de mes problèmes d’éjaculation?
  • Mis à part la cause la plus probable, y a-t-il d’autres causes possibles?
  • Quels types de tests puis-je effectuer?
  • Est-ce que mon trouble est temporaire ou chronique?
  • Quel est le meilleur traitement?
  • Quelles sont les alternatives au traitement que vous proposez?
  • J’ai d’autres problèmes de santé. Comment puis-je les gérer en même temps?
  • Dois-je voir un spécialiste?
  • Combien ça coûte?
  • Ma couverture sociale rembourse-t-elle la consultation de ce spécialiste?
  • Y a-t-il une alternative générique au médicament que vous me prescrivez?
  • Auriez-vous des brochures ou autres supports que je puisse consulter chez moi?
  • Quels sites web pourriez-vous me recommander?

En plus de toutes ces questions, n’hésitez pas à poser des questions supplémentaires lors de votre rendez-vous.

couple amoureuxAllez, détendez-vous! Ce n’est qu’un entretien médical avec votre médecin, pour une éventuel diagnostic d’éjaculation précoce. Il faut passer outre la gêne et parler de votre trouble en couple afin de tenter d’en comprendre la cause car de toute façon, le traitement existe.

Une fois le problème et ses causes bien identifiés, passons aux choses sérieuses..

Quelques traitements de l’éjaculation Précoce

Une éjaculation précoce ne nécessite pas forcément un traitement médical car elle n’est pas considérée comme une maladie : c’est plutôt un trouble sexuel qui peut être soigné. Toutefois, si la souffrance est grande et importante, un traitement peut être utile et vivement recommandé.

Pour retarder l’éjaculation précoce, plusieurs méthodes connues sont adoptées. Des traitements psychothérapeutiques, des exercices physiques ou encore une prise de médicaments spécifiques.

Méthodes psychothérapeutiques pour retarder l’éjaculation

Le traitement psychothérapeutique contre l’éjaculation précoce comprend les techniques suivantes:

  • La sexothérapie;
  • La thérapie de comportement ;
  • La thérapie de couple ou thérapie familiale.

couple sexologueIl est préférable que le partenaire soit impliqué dans le traitement. C’est un détail primordial puisque le problème lié à l’éjaculation prématurée affecte la vie des deux partenaires.

En général, la psychothérapie est une option très importante pour réduire le stress et l’anxiété. C’est un bon outil qui servira à briser le cercle vicieux du problème.

Le traitement consiste à réduire cette pression que l’homme ressent par rapport à sa performance sexuelle et à modifier les schémas de pensée et de comportement. En d’autres termes, grâce à la psychothérapie, l’homme se réconcilie en quelques sortes avec lui-même, pour aller de l’avant.

Ralentir l’éjaculation manuellement

Des techniques ont été testées depuis longtemps par de nombreux hommes, à travers l’histoire. Certains ont découvert par exemple que le fait de se masturber à une certaine fréquence, ou juste avant le rapport sexuel, leur permettait de gagner quelques minutes précieuses avant d’atteindre leur second orgasme. C’est en fait une façon de “se débarrasser” de la première éjaculation qui a tendance à être précoce.

Par ailleurs, d’autres hommes se sont dirigés vers certaines techniques qui nécessitent quand même un entraînement régulier, telles que la méthode Stop-&-Go et la technique squeeze. Ce sont des exercices qui aident l’homme à apprendre à prévoir et à contrôler le moment de l’éjaculation. Ce n’est pas assez évident d’arrêter une sensation d’orgasme qui monte vers le gland, mais cela devient possible avec l’habitude et surtout la persévérance!

La méthode Stop-and-Go

Grâce à la méthode Stop-and-Go, Un homme peut apprendre à contrôler au mieux son excitation et donc à retarder l’éjaculation.

Pour ce faire, l’homme va se masturber normalement mais doit arrêter juste avant le point du non retour (Pas facile, hein?), jusqu’à ce que l’excitation se dissipe.

Puis, il recommence la masturbation. Cette technique doit se répéter jusqu’à ce que l’homme puisse contrôler au mieux le moment de l’éjaculation.

Le stop-and-go peut aussi se pratiquer lors d’un rapport sexuel, mais pour éviter d’embarrasser la partenaire il vaut mieux s’y entraîner seul.

La méthode Squeeze

La méthode dite de Squeeze est, en fait, une continuation logique de l’exercice Stop-and-Go et sert également à retarder le moment de l’éjaculation.

D’une part, l’homme interrompt l’acte sexuel, juste avant l’orgasme, il prévoit le moment précis de l’éjaculation accidentelle et devient capable de la contrôler par la suite.

D’autre part, il exerce une pression avec le pouce, l’index et le majeur sur le gland.

L’objectif est de bloquer le flux du sang dans le pénis, et interrompre le mécanisme de l’éjaculation, de manière à la retarder.

Médicaments pour retarder l’éjaculation

Quand les techniques de psychothérapie et celles manuelles ne s’avèrent pas suffisantes pour lutter contre l’éjaculation précoce, un traitement médicamenteux peut alors s’avérer utile.

konjac-fleur

Sérotonine


Les Inhibiteurs Sélectifs de la Recapture de la Sérotonine (ISRS ; SSRI en anglais) affectent les neurotransmetteurs dans le cerveau de l’homme. Les médecins les prescrivent principalement pour traiter des cas de dépression, mais ils peuvent aussi retarder l’excitation et donc le moment de l’éjaculation.

Ces médicaments ne sont toutefois pas principalement faits pour le traitement de l’éjaculation précoce. En raison de leur efficacité, ils sont néanmoins parfois utilisés.

Depuis plusieurs années déjà, des médicaments spécifiquement approuvés pour le traitement de l’éjaculation précoce ont été mis sur le marché.

Ces médicaments ne doivent être pris qu’en cas de nécessité. Ce genre de médicaments ne doit pas être consommé quotidiennement. Et, malheureusement, les assurances maladie ne couvrent pas ce type de traitement.

EnlastIl existe aussi des crèmes spéciales et des gels contenant un anesthésique local. Ces formats sont parfois utilisés contre l’éjaculation précoce. Avant le rapport sexuel, l’homme applique le crème ou le gel sur le gland, qui devient ainsi moins sensible. Toutefois, ces agents peuvent en plus de retarder l’éjaculation, réduire l’excitation du partenaire. Par conséquent, il est recommandé que l’usage du préservatif soit associé à ces formats.

Le traitement médicamenteux peut retarder l’éjaculation, cependant, les causes de l’éjaculation précoce, ne sont pas systématiquement résolues par ces médicaments. Les médicaments ne font en général que soulager les symptômes.

Par contre, en ce qui concerne l’éjaculation précoce de type primaire, les médicaments agissent directement sur l’origine du trouble et peuvent ainsi guérir le problème de manière efficace.

Au terme de cette présentation, nous aurons passé en revue les différentes approches connues et utilisées pour traiter le trouble de l’éjaculation précoce. Vous savez maintenant (en plus de ce que vous saviez déjà, certainement) que l’éjaculation précoce est tout à fait soignable et que cela réussit davantage quand on s’implique et qu’on y croit dur comme… fer!


Dernière mise à jour le 21 juin 2022.

Partager cet Article!